Cet après-midi du 4 janvier a été bien chargé.

Pourtant le démarrage fut calme, avec trois personnes présentes au début. Résolution de quelques problèmes qu'ils rencontraient sur leurs machines.

Nous commençons l'initiation a l'installation d'un serveur.

Aparté : Un serveur est un ordinateur qui fournit un ou plusieurs services (par exemple un serveur web fournit des pages web). En général on utilise du matériel spécifique, mais il est tout à fait possible de transformer un ordinateur basique en serveur.

Nous procédons  donc à l'installation d'une distribution Debian 7 sur un vieil ordinateur. L'idée est d'en faire un serveur web, ainsi qu'un serveur SSH (Secure SHell)

Aparté : SSH est un protocole permettant de contrôler le serveur à distance, en ligne de commande,  de manière sécurisée. On peut ainsi débrancher le clavier, la souris et l'écran pour mettre l'ordinateur dans un endroit où il ne gène pas.

Au milieu de l'installation arrivent deux personnes de plus qui viennent pour une installation d'Ubuntu, sur un ordinateur de bureau, ainsi qu'en double démarrage sur un portable. Heureusement arrive quasi-simultanément un autre membre de Linux Arverne, qui prendra ces nouveaux arrivants en main.

Durant l'installation nous avons aussi eu le temps de tester sur nos ordinateurs le protocole WebRTC en cours de standardisation. Késako ? : c'est un moyen de communiquer par webcam et par écrit (entre autres, d'autres applications vont voir le jour) sans rien installer d'autre qu'un navigateur web compatible (actuellement Firefox, Chrome, Chromium, et Opera). Il suffit de se rendre sur un site web proposant le service. Nous sommes allés sur appear.in pour le test (on peut dialoguer jusqu'à 8 personnes en même temps). On a fait une sorte de "super Larsen" à trois ordinateurs (les micros de chacun captant le son sortant des enceintes des autres), mais ça a bien fonctionné. Un des participants a récemment utilisé ce site pour communiquer avec son fils qui est en Espagne.

Pour la mise en place serveur web nous avons opté pour le classique LAMP (Linux pour le système d'exploitation, Apache pour le serveur HTTP, Mysql pour la base de données, et PHP pour le langage de script).

Nous avons fait fonctionner le serveur web en mettant dessus un CMS (un site pratiquement prêt à l'emploi, on a quasiment juste à rajouter du contenu). N'ayant pas eu le temps de paramétrer Mysql, nous avons choisi comme CMS le moteur de blog nommé PluXml car il n'a pas besoin de base de données.

Les deux installations d'Ubuntu ont duré plus longtemps que prévu, et nous avons terminé à la fermeture du centre à 20 heures.